Religion


Aujourd’hui, en Pologne cent trente huit églises ou associations relifgieuses officiellement enregistrées.

La majorité des croyants (environ 95 % de la société) se rattachent à l'Eglise catholique. En 1998, on comptait plus de 35 millions de fidèles pour 9990 paroisses et environ 28 000 clercs.

Selon la bulle du pape Jean-Paul II, la Pologne a été divisée en 1996 en 40 diocèses.

Le caractère particulier de la religiosité polonaise est son lien avec les pratiques religieuses et les rites chrétiens tels que les pèlerinages dans des lieux saints, des processions liturgiques (par exemple lors de la Fête-Dieu), les retraites de l'Avent et du Carême, les fêtes patronales paroissiales.

Le pape polonais, qui prit pour nom Jean-Paul II, fit accomplir à l'Eglise Catholique une grande révolution, l'ouvrant aux problèmes du monde contemporain. Il faut mettre en lumière le rôle exceptionnel que les Polonais attribuent à la personne de Jean-Paul II, si l'on considère son action au sein des grandes mutations socio-politiques. Le pape Jean-Paul II reste une autorité morale incontestée dans la société polonaise, pas seulement auprès des croyants.

L'Église catholique en Pologne est une institution liée durablement à la notion de l'État polonais. l'Église est un fidèle soutien de l'unité de l'État polonais et de son indépendance.

En effet, durant notre séjour à Legnica, pour la plupart, nous avons passé une semaine dans une famille polonaise pratiquante et certains d’entre nous ont eu l’occasion d’assister à une messe le dimanche matin. Les symboles religieux sont omniprésents dans les différentes pièces de leur logement.

Le Pape Polonais Jean Paul II, originaire d’une ville du Sud de la Pologne est même mis à l’honneur dans la mine de Sel de Wieliczka que nous avons visité.